Le Pont du Change sur la Saône à Lyon, vu de l'aval vers le nord: image numérique Ecole d'architecture de Lyon

13. Lyon retrouvé


Bandeau : Le Pont du Change à Lyon, image numérique réalisée par le laboratoire MAP-Aria UMR –CNRS 694, Ecole d’Architecture de Lyon

Une belle surprise ! Dans les pages des carnets de voyage de Turner qui documentent son passage à Lyon lors de deux de ses voyages vers l’Italie ( voir les articles N° 6 pour le passage en 1828 et n° 7pour celui de 1838), j’ai toujours été étonné de trouver si peu de dessins concernant Lyon, la grande ville du Rhône : seulement deux dans le carnet CCXXIX, et rien sur le carnet CCXXX. Encore que, pour ce dernier cas, je n’ai pu jusqu’à maintenant identifier les premiers dessins, au début du voyage sur le Rhône, . Or ma récente découverte dans le carnet CCXXXVI de deux dessins de Lyon égarés entre Viterbe et Ronciglione (voir l’article N°12) les a ajoutés à ma liste ; et mieux encore, des recherches sur les feuilles volantes consacrées à Avignon (voir article n°2) dans le carnet/dossier n°CCCXLI (Miscellaneous), ont remis sous mes yeux, grâce au menu « You might like » du catalogue en ligne de la Tate gallery, des dessins où j’ai reconnu sans difficulté le Pont au Change sur plusieurs d’entre eux, et donc la ville de Lyon. J’avais « repéré » depuis longtemps, dans ce carnet, un ensemble de dessins d’une ville dense et traversée par une rivière, française avec une forte probabilité, Turner ayant écrit « Caffe du terrace » sur le quai animé de la rivière sur la page D34066). Lyon perdu était retrouvé, et j’avais sous les yeux un ensemble fourni de dessins glanés sur les bords de la Saône dans sa traversée de la ville,entre le centre médiéval au pied de la colline de Fourvière, et le centre moderne sur la Presqu’île. S’il y avait si peu de dessins sur les carnets, c’est tout simplement parce que le peintre avait choisi de faire provision de croquis séparés destinés à devenir des œuvres peintes de petite taille ( ) et qui seraient traitées de façon souvent mixte : aquarelle, gouache, encre, pinceau, plume, crayon….. Mais qui , en l’occurence, ne seraient jamais advenues.

Ignorant si ces œuvres ont été déjà par ailleurs reconnues et publiées, je propose des titres pour chacune d’elles, en fonction des éléments remarquables du paysage urbain que j’y ai reconnus. Voici donc les feuilles que je pense avoir identifiées,  selon le degré de certitude de ma reconnaissance. En outre, je présente de façon plus détaillée quelques exemplaires de ce corpus, qui m’ont semblé remarquables.

En revenant sur ces images dans le catalogue en ligne de la Tate gallery, je suis revenu aussi sur les fiches rédigées par les membres de l’équipe de recherche pour le nouveau catalogue de Turner : j’ai trouvé dans celle de Matthew Imms pour le dessin An ?Italian Town on the Banks of a River ( c.1828–43 D34051) une référence et des notes concernant l’ouvrage de Finberg dans laquelle celui-ci proposait pour toutes ces pages la ville de Lyon, mais avec un point d’interrogation. Il suggérait, par des notes manuscrites dans un exemplaire de son inventaire (1909, p.1084) conservé dans le département des Gravures et des Dessins de la Tate Britain, que les feuilles Tate D34052–D34061 :

«  sont, excepté la dernière,  toutes du même endroit, Lyon ?…. ». 

Matthew Imms, ‘An ?Italian Town on the Banks of a River c.1828–43 by Joseph Mallord William Turner’, catalogue entry, January 2016, in David Blayney Brown (ed.), J.M.W. Turner: Sketchbooks, Drawings and Watercolours, Tate Research Publication, November 2016, https://www.tate.org.uk/art/research-publications/jmw-turner/joseph-mallord-william-turner-an-italian-town-on-the-banks-of-a-river-r1183038, accessed 08 November 2018.

En fait, la « dernière » (D34061) concerne aussi Lyon, comme d’autres  dans le même dossier CCCXLI. Je viens donc confirmer ci-dessous cette intuition déjà ancienne.

Town beside River, with Buildings on High River-Banks circa 1830-41 Joseph Mallord William Turner 1775-1851 Accepted by the nation as part of the Turner Bequest 1856 http://www.tate.org.uk/art/work/D34061
Town beside River, with Buildings on High River-Banks circa 1830-41 Joseph Mallord William Turner 1775-1851 Accepted by the nation as part of the Turner Bequest 1856 http://www.tate.org.uk/art/work/D34061

Ville au bord d’une rivière, avec des bâtiments sur des quais élevés, c.1830–41, D34061 Legs Turner  CCCXLI 341

Titre et légende  proposés : Le pont du Change sur la Saône à  Lyon. Vue vers l’amont (N) entre la ville ancienne sur la rive droite au pied de la colline de Fourrière ( à gauche) , et le centre moderne de la Presqu’île sur la rive gauche (à  droite); la colline de la Croix Rousse à l’arrière plan

Autour du pont du Change

*Tate D33985 TB CCCXLI 269 : View of Town, with Bridge and Figures c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-town-with-bridge-and-figures-d33985

Titre proposé : Lyon : le quai de rive gauche de la Saône à l’entrée ouest du pont du Change

*Tate D34055 CCCXLI 335 : Bridge and Houses, from Landing Stage

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-bridge-and-houses-from-landing-stage-d34055

Titre proposé :Lyon : quai de la rive gauche de la Saône, à l’amont du pont du Change

*TateD34056 CCCXLI 336 : Embankment and Bridge c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-embankment-and-bridge-d34056

Titre proposé :Lyon : le quai de la rive droite de la Saône (ville ancienne) et le pont du Change vu de l’aval (la colline des Chartreux à l’arrière-plan)

*Tate D34060 CCCXLI 340 : Quay and Bridge. ?Bamberg [Turner]

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-quay-and-bridge-bamberg-turner-d34060

Titre proposé : Lyon : le pont du Change sur la Saône, vu de l’amont sur la rive gauche (La Presqu’île) de la rivière

Au premier plan gauche, de nombreuses barques sont accostées ; plusieurs tas de matériaux masquent quelques arches du pont

Vers l’aval du pont du Change

*Tate D33682 TB CCCXLI 7 :Town beside River c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-town-beside-river-d33682

Titre proposé : Lyon : la Saône, le pont de bois, la cathédrale Saint-Jean et le versant de la colline de Fourvière vus de l’amont de la rivière en rive gauche (de la Presqu’île)

*Tate D33736 TB CCCXLI 57 : Bridge, with Town and Castle on Hill Beyond c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-bridge-with-town-and-castle-on-hill-beyond-d33736

Titre proposé : Lyon : la Saône, la cathédrale Saint-Jean, le pont de bois et le versant de la colline de Fourvière vus de l’aval de la rivière en rive gauche (depuis la Presqu’île)

*Tate D34052 TB CCCXLI 332 : Riverside Town, ?South of France or Italy c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-riverside-town-south-of-france-or-italy-d34052

Titre proposé : Lyon : le pont de  bois sur la Saône, vu de la rive droite près de la cathédrale Saint-Jean

*Tate D33757 TB CCCXLI 78 : Town, with Buildings on Rock Above c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-town-with-buildings-on-rock-above-d33757

Titre proposé : Lyon : la Saône, le pont de bois, la cathédrale Saint-Jean et le versant de la colline de Fourvière vus de l’amont de la rivière en rive gauche (de la Presqu’île)

*Tate D33977 TB CCCXLI 262 :Buildings on Steep River-Banks c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-buildings-on-steep-river-banks-d33977

Titre proposé : non encore identifié

*Tate D34051 TB CCCXLI 331 : An ?Italian Town on the Banks of a River c.1828–43

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-an-italian-town-on-the-banks-of-a-river-d34051

Titre proposé : Lyon : la Saône vue vers l’amont (N) depuis le pont d’Ainay; le pont Bonaparte et la cathédrale Saint-Jean au loin 

*Tate D34059 TB CCCXLI 339 : Buildings on High River-Banks c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-buildings-on-high-river-banks-d34059

Titre proposé : Lyon : la rive droite de la Saône sous la colline de Fourvière (vue vers l’aval)

Point de vue exact non encore identifié

*Tate D34062 CCCXLI 342 : Town on High River-Banks, from River c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-town-on-high-river-banks-from-river-d34062

Titre proposé : Lyon : la Saône dans la gorge au nord de la ville (vue de la hauteur du plateau en rive gauche)

Vue prise depuis la hauteur du plateau de la Croix-Rousse (rive gauche) vers l’amont (O) : sur la rive droite le quartier de Saint-Paul, à l’horizon le Mont d’Or. La rivière est encaissée de 70-80 m dans un petit massif cristallin, terminaison orientale des Monts du Lyonnais

*Tate D34063 TB CCCXLI 343 : View of River c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-river-d34063

Titre proposé : Lyon : la Saône à la sortie de sa gorge au nord de la ville (vue du bord de la rive gauche vers l’amont)

Ces deux vues de la même partie du cours de la Saône au nord de la ville ont été prises de deux endroits assez proches, mais  interprétés de façon inexact par Finberg :  la première (D34062) n’est pas dessinée depuis le bord de l’eau, mais du haut de la pente de la gorge, tandis que la seconde (D34063 ) l’est depuis le bord de l’eau

*Tate D34064 TB CCCXLI 344 : Town, with Bridge, from River c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-town-with-bridge-from-river-d34064

Titre proposé : Lyon : le pont du Change sur la Saône, vu de l’aval sur la rive droite (la ville ancienne). Au fond vers l’amont,  le coude de la rivière et la colline de la Croix-Rousse 

*Tate D34066 TB CCCXLI 345 : A Riverside Town, with Bridge and Figures. Caffe du Terrace [Turner] c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-a-riverside-town-with-bridge-and-figures-caffe-du-terrace-turner-d34066

Titre proposé : Lyon : la Saône et le pont Bonaparte au loin, vus vers l’aval (S) depuis la rive droite.

Nombreuses barques contre la rive de la ville ancienne, dans cette partie aval du port fluvial de Lyon. Turner se serait-il arrêté au “Café de la Terrasse” pour prendre un rafraîchissement et en aurait-il profité pour faire plus à l’aise le croquis de cette rive animée de la Saône?

 *Tate : Town beside River, with Castle on Hill Above c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-town-beside-river-with-castle-on-hill-above-d34067

Titre proposé : Lyon : la Saône et la ville vues de la rive gauche à l’aval de la Presqu’île. 

Le pont Bonaparte et la cathédrale sont reconnaissables, ainsi que les pentes tournées vers l’E de la colline de Fourvière  

Trois dessins vers la ville depuis l’aval de la Saône

Les dessins ci-dessous sont associés à un cheminement de Turner sur la rive gauche de la Saône, vers l’aval au delà du dernier pont, celui d’Ainay, qui joint le quartier portant ce même nom à celui de Saint-Georges (en rive droite).

*Tate D34057 Turner Bequest CCCXLI 337

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-town-and-river-with-buildings-on-high-river-banks-d34057

Titre proposé :Lyon : la Saône et le pont d’Ainay vus de l’aval, en rive droite de la rivière, du côté de la Presqu’île

Le pont d’Ainay (reconstruit en 1818) est reconnaissable à ses arches de bois sur des piles de pierre. Les tours de la cathédrale sont visibles au pied du versant pentu de la colline de Fourvière, surmontée de la chapelle de ; au premier plan, le bord de l’eau est animé par de nombreuses barques et mariniers

*Tate D34058 Turner Bequest CCCXLI 338 : View of Town and Bridge, from Quay c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-town-and-bridge-from-quay-d34058

Titre proposé : Lyon : la Saône et la ville vues de l’aval de la rivière en rive gauche, sur la Presqu’île

L’angle de vue du peintre est le même que pour le dessin précédent, il est simplement plus à l’aval sur la même rive de la Saône, toujours aussi active et encombrée.

Tate D34053 TB CCCXLI 333: Riverside Town, ?South of France or Italy c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-riverside-town-south-of-france-or-italy-d34053

Titre proposé : Lyon : la Saône et la ville vues de l’aval de la rivière en rive gauche, sur la Presqu’île

L’angle de vue du peintre est le même que pour le dessin précédent, il est simplement plus à l’aval sur la même rive de la Saône, de moins en moins active et encombrée.

La gorge de Saône et la Croix Rousse

*TateD34065 TB CCCXLI 344v : Landscape, with Buildings and Figures on Hill c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-landscape-with-buildings-and-figures-on-hill-d34065

Titre proposé : Lyon : la vallée de la Saône à la sortie de sa gorge à l’amont de la ville (vue prise depuis la colline des Chartreux)

Cette vue est identifiée grâce à la grande tour fanal de la colline des chartreux qui apparaît tout à fait à gauche du dessin. Elle vient à la suite des deux dessins réalisés à l’entrée de la gorge (D34062 et D34063). Il semble bien que les arbres dessinés sur le bord du chemin au premier plan se retrouvent sur le dessin qui a dù suivre, sur le terrain : D34071 (voir ci-dessous)

*Tate D34027 TB CCCXLI 308 : ? Wurzburg c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-wurzburg-d34027

Titre proposé : Lyon : le quartier des Chartreux, la colline de Fourvière et le panorama de la Saône et de la ville dans la plaine vers le SE (vue prise depuis la colline des Chartreux)

*Tate :D34071 TB CCCXLI 350 : View of Town, with Bridges and Castle on Hill c.1830–41

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-town-with-bridges-and-castle-on-hill-d34071

Titre proposé : Lyon : le site urbain vu de la colline de la Croix-Rousse, au dessus de la Saône à la sortie de sa gorge, vers la confluence avec le Rhône dans la plaine de Lyon (vers le SE)

Le quartier au premier plan se situe entre les Chartreux à droite et l’Eglise Notre Dame et Saint-Vincent à gauche . Les principaux repaires du site urbain sont bien repérés : la Saône et ses ponts (en particulier le pont de bois), la colline de Fourvière et la chapelle Sainte-Marie,  les deux tours de la Cathédrale, plus loin la tour de Bellecour et la coupole de l’Hôtel-Dieu.

*Tate D34070 TB CCCXLI 349 : View of Town, with Castle, Etc., on Hill c.1830–41 

https://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-view-of-town-with-castle-etc-on-hill-d34070

Titre proposé ? : bien que glissée au milieu d’un lot de dessins faits à Lyon, cette feuille volante représente un tout autre site, peut-être la ville de Luxembourg : la tour semblable à celle qu’on voit sur la colline de la Croix-Rousse est peut-être à l’origine de cette confusion

Nouveau plan de la ville de Lyon (1825, détail) Gallica D2819
Nouveau plan de la ville de Lyon (1825, détail) Gallica D2819 ( le nord de la carte est à droite)

La ville de Lyon au moment du premier passage de Turner en 1828. La ville médiévale, sur la rive droite de la Saône, au pied de la colline de Fourrière, est déjà totalement dépassée en taille, en population et en économie par la ville moderne qui s’étale sur le site de la Presqu’île, entre Saône et Rhône. Les croquis de Turner ne prêtent aucune attention à cette dernière: par contre, les rives de la Saône, plus animées que celles du Rhône, car le port fluvial se trouve là et la batellerie y est beaucoup plus développée, le captivent. Il y dessine en vue de ses projets de gravures sur les “fleuves de France”.

Plan de Lyon (1825, détail) : le centre de part et d'autre de la Saône
Plan de Lyon (1825, détail) : le centre de la ville de part et d’autre de la Saône
(le nord est à droite de la carte)

La majeure partie des dessins présentés ci-dessus trouvent leur point de vue dans l’espace de cette carte, qui présente la Saône dans sa traversée de la ville, entre la partie médiévale en rive gauche  et la partie moderne en rive droite. Les ponts qui apparaissent sur les dessins sont ( de droite à gauche, et de l’amont vers l’aval): le pont Saint-Vincent (non dessiné par Turner) :  le pont du Change (aujourd’hui disparu), le pont Volant (en bois, disparu), le pont de l’Archevêché (aujourd’hui Bonaparte), le pont d’Ainay (aujourd’hui disparu). Ils m’ont beaucoup aidé dans l’identification des différents points de vue des dessins de Turner

Un petit mystère à demi éclairci : Turner et la Tour Pitrat

Dans les feuilles volantes de Lyon, Turner a dessiné à plusieurs reprises sur la colline de la Croix-Rousse une curieuse tour que je n’arrivais pas à identifier pour la bonne raison qu’elle n’existe plus. En outre, sa forme curieuse, deux cylindres superposés emboités et allant en s’amincissant, ne correspondait pas à la seul tour ayant existé à cet endroit, et dont il existe des photographies qui la montrent telle qu’elle s’ est dressée de 1829 à 1875. Celle-ci était ronde et de diamètre régulier du bas en haut . Des recherches sur internet m’ont raconté l’histoire de cette tour, appelée à Lyon la Tour Priorat, du nom de son constructeur, un entrepreneur en bâtiments d’origine marseillaise. Il se lança dans la construction, à proximité du rempart nord de la ville, d’une tour-observatoire qu’il voulait très haute ( elle devait atteindre 100m, “pour apercevoir le port de Marseille par beau temps” !!!). Commencée en 1827, cette tour élancée, dont la forme rappelait celle du fanal qui se dresse encore aujourd’hui à l’entrée du vieux port de Marseille (est-ce une coïncidence?), fut trop aventurée et s’écroula pendant sa construction le 27 aôut 1828, au moment où Turner se trouvait à Lyon en partance pour Marseille et Rome. Elle fut alors reconstruite avec une forme plus massive et une hauteur plus modeste (25m). On peut donc formuler l’hypothèse que Turner a dessiné la tour en cours de construction (mais pourquoi sans échafaudages ?) juste avant qu’elle ne s’effondre et ne soit reconstruite pour durer jusqu’en 1874.

Tour d'observation dite Tour-Pitrat (détruite) - 27 avril 1863. Tour-Pitrat à la Croix-Rousse / Paul Saint-Olive. 1863. 1 dessin : crayon. (BM Lyon, Res Est 152 769, T1 f°102 pl 194)
Tour d’observation dite Tour-Pitrat (détruite) – 27 avril 1863. Tour-Pitrat à la Croix-Rousse / Paul Saint-Olive. 1863. 1 dessin : crayon. (BM Lyon, Res Est 152 769, T1 f°102 pl 194)
Source: Patrimoine Région Auvergne-Rhône-Alpes, Bibliothèque Municipale de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.